A.D.M.R

Président Joseph PERON 12, rue du Général de Gaulle 0298563691
Secrétaire      
Trésorier      
Trésorier adjoint      
Membres du bureau      
       

 

ADMR ASSEMBLEE GENERALE DU 1 FEVRIER 2001

C’est en présence de Madame Jouvelot, présidente fédérale de l’ADMR que s’est tenu l’assemblée générale de l’ADMR locale à Kérobistin. La réunion a été l’occasion d’examiner le bilan de l’exercice 1999, celui de 2000 n’étant pas encore clos au niveau comptable. Jos Péron, président, a constaté une baisse d’activité de l’ordre de 20% entre 1998 et 1999, baisse qu’il attribue à l’apparition du chèque emploi service

ADMR : ASSEMBLEE GENERALE Jos Péron élu, Président, (Ar Bannour 2 - Juin 1996)

Ce n'était un mystère pour personne, il était clair que l'ADMR traversait une crise au niveau de sa direction depuis la rentrée dernière. Les démissions se sont succédé : la secrétaire, plusieurs membres du bureau et du conseil d'administration, la présidente, puis le président par intérim. Certes, ces démissions n'ont pas toutes le même sens, mais il n'en reste pas moins qu'elles sont le signe d'une situation qui se dégrade. Tout le monde attendait donc de l'Assemblée Générale convoquée à Kerobistin le 31 mai qu'elle éclaircisse les choses. Il n'en aura rien été malheureusement.

Faute de président, c'est Guy Donat, le trésorier qui a dirigé les débats. Dans son intervention, il a commencé par constater l'absence du Maire et de ses adjoints mais il s'est félicité de la présence de quelques conseillers municipaux. Le relais a été pris par Louis Castric qui a bien cité les démissions sans les expliquer. Le bilan financier présenté par Guy Donat a montré un exercice financier très légèrement excédentaire.

Aucun vote n'a été fait sur le rapport moral, ni le rapport financier, aucun quitus de voté au trésorier, aucune interrogation n'est venue de la salle, aucune explication non plus des divers démissionnaires présents : Josette Queffelec, Marie Augustine Gentric, Albert Orlach, etc.

L'assemblée générale est rapidement passée donc aux élections pour attribuer les 5 postes à combler au Conseil d'Administration dont 3 au titre du tiers sortant.

Guy DONAT a estimé lui même que siégeant dans les instances départementales jusqu'à l'automne, il se devait d'être au bureau local et qu'il ne devait donc pas passer par l'élection de l'assemblée. Ceci est bien évidemment contraire aux statuts, mais personne n'a relevé cette "bizarrerie".

Sur les 19 adhérents (!!!) que compte l'association 16 étaient présents

5 candidats se sont présentés dont 3 au titre de sortants, deux candidats nouveaux sollicités par le bureau : Anne Marie Matignon et Jean Joseph. Sévignon et deux nouveaux candidats : Rémy QUENET et Charles LE NAOUR.

Le vote des 16 adhérents présents ne fit aucun doute puisque furent largement élus, les deux candidats du bureau sortant ; Rémy QUENET et Charles LE NAOUR n'obtenant que 4 voix.

Mais la plus grosse surprise devait venir des résultats de la réunion du conseil d'Administration qui allait suivre. Monsieur Jos Péron, coopté deux mois plutôt et qui n'avait dit mot de toute la réunion, devait voir sa cooptation confirmée par le vote de l'Assemblée, sans s'être présenté conformément aux statuts. C'est d'office qu'il a été admis au conseil d'administration, au mépris de toutes les règles démocratiques.

Mieux il a été élu Président !

La composition du bureau de l'ADMR suite à ces surprenantes réunions est donc la suivante: "Monsieur Jos Péron" (ancien candidat de la liste CAP 2000) , Président ; Louis Castric, (ancien candidat de la liste CAP 2000) : Vice-président ; Guy Donat (ancien candidat de la liste CAP 2000) : Trésorier, Anne-Marie Matignon, secrétaire adjointe, (ancienne candidate de la liste CAP 2000). Comme on peut le constater les anciens de la liste CAP2000 entretiennent leur mainmise sur l'association, mais il est vrai que quand on est de droite on ne fait pas de politique.

Autre bizarrerie de la situation, il faut savoir qu'une convention lie la municipalité à l'association depuis 1991. La municipalité finance un demi salaire sur la base du SMIC, le local de l'association, les charges locatives, soit selon une estimation rapide une subvention de l'ordre de 70.000 francs. La convention signée entre la municipalité et l'ADMR lui donne de droit à 2 membres au sein du Conseil d'Administration, places qui ne sont pas comblées.

Au vu de la situation, et de l'argent des contribuables qui finance cette association on peut espérer que cette lacune sera rapidement comblée.

Ne doutons pas qu'il y aura une suite à tout cela.

 

Notre siège social : Kilien 29120 - COMBRIT Tel : 02.98.56.45.00
e-mail : arbannour@free.fr webmaster : alain.breut@laposte.net